Home Biography CDs Samples DVD-Video Interview ADG-Paris

 

La Marcho de Sant Gent Santo Joio, Divino Estàsi  (Gounod Mirèio Mistral)

Gounod's Opera Mireille in the Provençal language

Monsegur Vaillant sings to her own accompaniment...

Live recording in one take

ADG / FINNVOX Remastered 2003 - n°2000 5 - Made in Austria - Sony Digital Stereo - 21'

You can listen or buy this title here
If you want to buy this CD, please click here

 

Ermitage de Sant-Gent, Le  Bausset, Provence - Crédit J. J. Bonaventure Laurens, Bibliothèque Inguimbertine, Carpentras, Vaucluse - Album 22 (Fol. 49) Année 1848, dessins au crayon Sant-Gent, Le  Bausset, Provence - Crédit J. J. Bonaventure Laurens, Bibliothèque Inguimbertine, Carpentras, Vaucluse - Album 22 (Fol. 49) Année 1848, dessins au crayon

 

La Marcho de Sant Gent

Quand pamens se veguè, badanto de la set, au bruladou touto souleto, ni regouloun ni regouleto trefouliguè ’no brigouleto…E faguè : Grand Sant Gènt, ermito dóu Bausset o bèu e jouine labouraire, qu’atalerias à voste araire lou loup de la mountagno ! O divin garrigaud, que durberias la roco duro a dos pichòti couladuro d’aigo e de vin, refrescaduro pèr vosto maire, lasso e mourènto de caud ; car, coume iéu, quand tout soumiho, avias placa vosto famiho, e, soulet emé Diéu, i gorgo dóu Bausset vous trouvè vosto maire. Ansindo, mandas-me ’n fiéu d’eigueto lindo, o bon Sant Gènt ! Lou gres que dindo me crèmo li peiado, e more de la set !
Lou bon Sant Gènt, de l’empirèio, entendeguè prega Mirèio : et Mirèio, autant lèu, d’un releisset de pous, alin dins la champino raso, a vist belugueja la graso. E dóu dardai fendè la braso, coume lou martelet que travèsso un espousc.

Quand pourtant elle se vit, béante de soif, en ces lieux brûlés toute seule, sans ruisseau ni ruisselet, elle tressaillit légèrement… et dit :
"Grand Saint Gent, ermite du Bausset ! O bel et jeune laboureur, qui attelâtes à votre charrue le loup de la montagne ! Ô divin solitaire, qui ouvrîtes la roche dure à deux petits filets d’eau et de vin, pour rafraîchir votre mère, lasse et mourante de chaud ; car, ainsi que moi, lorsque tout dort, vous aviez déserté votre famille, et, seul et avec Dieu, aux gorges du Bausset vous trouva votre mère. De même, envoyez-moi un filet d’eau limpide, ô bon Saint Gent ! Le galet sonore brûle l’empreinte de mes pieds, et je meurs de soif !"
Le bon Saint Gent, de l’empyrée entendit prier Mireille : et Mireille aussitôt, d’une margelle de puits, au loin dans la rase campagne, a vu étinceler la dalle. Et des dards du soleil elle fendit la braise, comme le martinet traverse une ondée.

Mirèio Cant VIII (Fredéric Mistral)

O Vincenet, que noun pos vèire dins moun cor coume dins un vèire ! De soulas, de soulas, n’en regounflo moun cor ! Moun cor es un lauroun que verso : abelimen de touto merço, gràci, bonur, n’ai à reverso !…Dis ange dóu bon Diéu entre-verse li Cor...
Urouso, urouso lis amo que la car en terro detèn plu !

O cher Vincent, que ne peux-tu voir dans mon cœur comme dans un verre ? De soulagement, de soulagement, mou cœur en surabonde !
Mon cœur est une source qui déborde : délices de toutes sorte, grâces , bonheurs, j’en ai en surcroît !… Des Anges du bon Dieu, j’entrevois les chœurs…
Heureuses, heureuses les âmes que la chair sur terre ne retient plus !

Mirèio Cant XII (Fredéric Mistral )

Santo Joïo Divino Estàsi

Es trop tard !
Vesès, lou céu raiouno e li Santo venen à iéu
Pèr me donna la man, iéu le vese, iéu le vese !...

Santo joïo, divino estàsi,
Pur bonur doun moun cor s’abraso,
Sounge urous, dous encantomen !

Lou céu meme, se durbi, s’aflamo
E dins l’aire et dins moun amo (bis)
Tout es joïo et raiounamen, e raiounamen !

Livret de Michel Carré (Mireille de Gounod)
Traduit en provençal par Claude d’Esplas
Maillane, Noël 1978

Gounod’s Mireille, French text by Michel Carré,
Gounod’s Mirèio, Provençal translation by Claude d’Esplas
Christmas 1978

All Rights Reserved

Sainte Ivresse Divine Extase

Il est trop tard !
Voyez le ciel rayonne et les Saintes viennent à moi
Pour me donner la main, je les vois, je les vois !...

Sainte ivresse, divine extase,
Par transport dont mon cœur s’embrase
Rêve heureux, doux enchantement

Le ciel même s’ouvre et s’enflamme
Et dans l’air et dans mon âme (bis)
Tout est joie et rayonnement, et rayonnement !

Livret de Michel Carré (Mireille de Gounod)
Traduit en provençal par Claude d’Esplas
Maillane, Noël 1978

Gounod’s Mireille, French text by Michel Carré,
Gounod’s Mirèio, Provençal translation by Claude d’Esplas
Christmas 1978

Monsegur Vaillant sings to her own accompaniment at the piano
Soprano and concert pianist

Share
 
ADG-Paris © 2005-2017  -  Sitemap -