Home Biography CDs Samples DVD-Video Interview ADG-Paris

 

Notre amour est chose légère - Gabriel Fauré / Armand Silvestre Op.23 n°2  (Recital - Salle Gabriel Fauré)

Le dernier concert de la Salle Fauré - Mozart , Schubert , Schumann , Fauré ,Verdi , Berlioz (recording Conservatoire rue de Madrid, Paris 14 May 1991) - Piano Steinway

Monsegur Vaillant sings to her own accompaniment...

Live recording in one take

ADG / FINNVOX 1998 - n°98001 - Made in Austria - Sony Digital Stereo - 54' 24"

Gabriel Fauré, musician of the Ariège

You can listen or buy this title here
If you want to buy this CD, please click here

 

Fauré’s mélodie with the impulse of elegance and purity of youthfulness. La mélodie fauréenne dans toute sa pureté, son élan et son élégante jeunesse.

English
Gabriel Fauré, musician of the Ariège
Of Pamiers and its Castela where his medallion, signed by Méric, welcomes the visitor, Gabriel Fauré will preserve the nostalgic charm of alleys and Closed Gardens hemmed in by the little waves of a subtle canal ; he will draw from them the Nocturnes and the Secrets, the limbo light of Notre–Dame du Camp, the sermons in the Oc parlance of Father Amilha who dedicated a canticle to Notre Dame de Montgauzy ; the colouring of the tender Automnes in the browned vines above which is floating – like a smell of must – the intense blue of the burning nights where Love is a light thing.

French
Gabriel Fauré, musicien d’ Ariège
De Pamiers et de son Castela au bas duquel son médaillon - signé Méric - accueille le visiteur, Gabriel Fauré conservera le charme nostalgique des venelles et des Jardins clos qu’ourlent les vaguelettes d’un canal subtil ; il en retiendra les Nocturnes et les Secrets, la lumière limbée de Notre Dame du Camp, les prônes en "oc" du Père Amilha qui dédia un cantique à Notre Dame de Montgauzy ; les teintes des Automnes tendres dans les vignes roussies où flotte encore comme un relent de moût, les bleus intenses des nuits brûlantes où les Amours sont "chose légère".

German
Gabriel Fauré, musiker der Ariège
Gabriel Fauré bewahrt von Pamiers und seinem Castela, wo ein Basrelief von Méric, das den Kopf des Komponisten in einem Medaillon darstellt, den Besucher gegrüßt, den sehnsüchtigen Zauber der kleinen Straßen und der Jardin Clos (der geschloßenen Gärten) , die von den kleinen Wellen eines lebhaften Kanals gesäumt werden ; er bezieht daraus die Nocturnes und die Secrets (Geheimniße) ; das diffuse Licht von Notre- Dame du Camp ; die okzitanischen Predigten von Pater Amilha der Notre-Dame de Montgauzy einen Choral widmete ; die Färbung des milden Automne (Herbst) in den rot-braunen Weinbergen, wo noch ein Geruch von Traubensaft weht) das intensive Blau der brennenden Nächte, in denen die Liebe "leichtgenommen" wird.

Notre Amour est chose légère
Gabriel Fauré / Armand Silvestre Op.23 n°2

Notre amour est chose légère,
Comme les parfums que le vent
Prend aux cimes de la fougère,
Pour qu’on les respire en rêvant ;
Notre amour est chose légère !

Notre amour est chose charmante,
Comme les chansons du matin,
Où nul regret ne ses lamente,
Où vibre un espoir incertain ;
Notre amour est chose charmante !

Notre amour est chose sacrée,
Comme les mystères des bois,
Où tressaille une âme ignorée,
Où les silences ont des voix ;
Notre amour est chose sacrée !

Notre amour est chose infinie,
Comme les chemins des couchants
Où la mer, aux cieux réunie,
S’endort sous les soleils penchants ;

Notre amour est chose éternelle
Comme tout ce qu’un dieu vainqueur
A touché du feu de son aile,
Comme tout ce qui vient du cœur ;
Notre amour, notre amour  est chose éternelle, est chose éternelle !

 

Monsegur Vaillant sings to her own accompaniment at the piano
Soprano and concert pianist

Share
 
ADG-Paris © 2005-2017  -  Sitemap -